Archives du Monde

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Presse Actualités Archives du Monde au cœur des archives de la radio nationale togolaise
Envoyer Imprimer

Archives du Monde au cœur des archives de la radio nationale togolaise

Formation des archivistes de Radio Lomé

Après le Burkina, le Niger et le Mali, en janvier 2012, c’est au Togo qu’Archives du Monde a poursuivi son tour du monde, avec la même passion.

Sollicitée par John Takou, chargé de la Production, des Échanges et des Archives à Radio Lomé, l’association montpelliéraine, accueillie et portée par l’harmattan, a durant quinze jours, œuvré pour préserver le son de la culture togolaise qui risquait de disparaître pour toujours.

Basée à deux pas de l’animation du grand marché de la capitale, Radio Lomé détient une précieuse salle nommée «bandothèque». Dans les allées de cette véritable salle aux trésors, les bandes magnétiques, vestiges d’un autre temps, s’empilent et les intitulés, oniriques et attrayants, viennent exciter l’imagination. Tout le patrimoine sonore du Togo est là, qui ferait le bonheur de tout amoureux d’histoire, de culture et d’Afrique. Riche de pas moins de quarante-deux langues et quatre religions, cette ressource inestimable et inépuisable dort cachée.

Les bobines attendent une seconde vie pour enfin réjouir et enchanter les oreilles du monde entier. Bien qu’une partie des archives n’ait pas survécu au temps et aux conditions défavorables de sauvegarde faute de moyens, une quantité inestimable de bobines sont encore exploitables, Dieu merci comme on dit là bas. Mais ces dernières, dont certaines ont plus de quarante ans, nécessitent une prise en charge urgente. C’est dans ce but qu’Élisabeth Clémentin, coordinatrice d’Archives du Monde, et Léa Madet, bénévole, ont partagé deux semaines avec les informaticiens et archivistes de la radio pour les familiariser au logiciel «Radio-Assist 8» offert par l’entreprise Nétia.


Les réalités du pays (coupures de courant et accès limité à Internet) n’entameront pas l’intérêt et l’engouement des intéressés. Le projet se voulant une initiation à un processus de sauvegarde durable des archives, l’association a installé une station d’archivage audionumérique et formé les utilisateurs dans le but de rendre la radio autonome. Cette première étape en appellera d’autres : recherche d’un deuxième magnétophone à bandes, d’une platine pour lire les anciens vinyles de musique et mise en place d’une maintenance à distance par Internet pour assurer la pérennité du projet.

La seconde étape importante consiste en la mise en place d’un processus d’archivage à Radio Kara, seconde radio publique togolaise. Radio Kara, créée en 1975, possède un fonds d’archives particulièrement riche sur la culture des ethnies du nord du Togo.

En parallèle, l’objectif est de valoriser les archives en les rendant visibles au grand public via un catalogue des archives numérisées, illustré d’extraits sonores, qui sera la vitrine de la culture togolaise et de ses richesses.
A terme, la consultation du catalogue de ces archives sera accessible sur internet.

Le ministère de la communication du Togo ainsi que le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France à Lomé ont montré un vif intérêt pour le projet et souhaitent soutenir Radio Lomé dans ce long travail de numérisation et de stockage des archives radiophoniques.

Archives du Monde en présence de Monsieur Oulegoh KEYEWA, Ministre de la Communication et de Monsieur Pitalounani TELOU, Directeur de Radio Lomé

De retour en France, le fond sonore des zémédjans (taxi-motos des rues de Lomé) en moins, Archives du monde diffusera des extraits de ces archives en vue de faire connaître et valoriser le patrimoine radiophonique togolais, comme une des diversités du patrimoine sonore de l’humanité. Pendant ce temps, les murs du studio rose, recouverts du célèbre wax (tissu africain aux motifs colorés), continuent de vibrer au son du cool kaché, nouvelle musique chaude en vogue dans les boites de nuit togolaises.

Pour financer ces missions de préservation du patrimoine immatériel de l’Afrique, l’association recherche des mécènes. Si vous souhaitez soutenir nos actions de solidarité internationale et de développement, contactez-nous au 04 67 72 35 87 ou à l’adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou sur le site internet de l’association www.archivesdumonde.org.

 

A propos de Radio Lomé

Radio Lomé, créée en 1953, est un organisme de radiodiffusion de service public qui couvre le territoire à 90% en FM. Les 10% restants constituent les zones d’ombre qu’elle cherche actuellement à couvrir. Elle a une vocation internationale avec pour mission d’informer, d’éduquer et de divertir. Chaîne généraliste, elle s’occupe de la couverture de tous les évènements politiques, économiques sociaux et sportifs sur l’étendue du territoire et réalise des émissions et magazines éducatifs.
La radiodiffusion de Lomé comprend neuf divisions qui sont : la division de la production et des échanges; des magazines, enquêtes et des sports ; des actualités ; des programmes ; de la documentation et des archives ; de la radio éducative ; de la haute fréquence ;  de la basse fréquence enfin des approvisionnements, de l’énergie et de la maintenance. Elle émet 24h sur 24 et est sur Internet.
Son site web est : www.radiolome.tg. Les démarches sont encours et biens avancées pour porter très bientôt la radio sur satellite.

Si l’humanité a un son, les archives de Radio Lomé sont une des notes de la partition.