Archives du Monde

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Presse Actualités Radio Burkina présente ses archives

Radio Burkina présente ses archives

Envoyer Imprimer PDF
Basée à Ouagadougou, Radio Burkina possède 10 000 heures d’archives radiophoniques, chargées de toute la richesse culturelle du Burkina Faso.

Ces archives sont indispensables pour la conservation de l'identité burkinabè et remplissent des objectifs d'éducation populaire et de démocratisation.

Les documents radiophoniques les plus anciens datent des années 60 : par exemple, la proclamation de l’Indépendance nationale du 5 août 1960, de nombreux discours des présidents Maurice Yaméogo, Aboucar Sangoulé Lamizana, Thomas Sankara, … Au fil du temps, d’autres discours, proclamations de coups d’Etat, nombreuses analyses politiques effectuées par des journalistes burkinabè, ... ont été conservés et classés avec beaucoup de professionnalisme. Ces archives retracent tous les grands moments de l’histoire politique burkinabè.

L’Afrique est en grande partie constituée de sociétés de tradition orale. Les anciens transmettent ainsi leur savoir aux nouvelles générations. Depuis des années, Radio Burkina a collecté de nombreux enregistrements tels que des interviews de sages et de conteurs. Larlé Naaba Abga fut le premier conteur enregistré par la radio en 1969. Depuis, plusieurs émissions composées de légendes et de poèmes («La nuit des temps»), ainsi que de nombreux magazines sur la vie traditionnelle ont été conservés. L’émission «Regards», diffusée de 1998 à 2004, retrace l’histoire des noms de famille (Ouedraogo, Kaboré, Zoungrana, …), décrit les coutumes et interdits matrimoniaux chez les Saaba, la parenté à plaisanterie en pays Lobi, les rituels de deuil chez les Dagara…

Le théâtre, souvent à vocation pédagogique, occupe aussi une très grande place dans les archives. Il est fréquemment traduit dans les quatre principales langues : le français, le mooré, le dioula et le fulfulde.

Musique traditionnelle et musique contemporaine ont également fait l’objet de nombreux enregistrements par Radio Burkina. Ce sont parfois les seuls enregistrements existants d’un chanteur, dans lesquels on retrouve les instruments traditionnels comme la guitare à deux ou trois cordes, la flûte peule, le balafon, le violon rumga, le cor bargo et de nombreux tambours (gangâogo, bendré, lounga,… ).

De façon plus générale, la plupart des productions radiophoniques a été archivée depuis 1970. Il s’agit essentiellement d’émissions sur la culture, la santé, le sport et l’éducation. De même, tous les «journaux parlés» transmettent les actualités politiques, économiques et culturelles du pays.